Résumé du parcours :
AU XVIIIe siècle, le conte philosophique trouve ses lettres de noblesse avec des écrivains comme Voltaire, Diderot ou Swift. Cependant, la dimension de dénonciation du conte est aussi présente dans les contes traditionnels. Le conte est une arme, qui permet de délivrer un point de vue, une réflexion, et formuler une critique. Dans sa tradition orale, il est un moyen d’éduquer tout au long de la vie, et de forger un esprit critique. Le conte est un récit fictif, adapté en fonction de l’époque, de la société et de l’endroit dans lesquels il est conté. Le conteur a cette liberté de prendre en compte l’environnement direct du moment de la représentation, afin de jouer avec celui-ci et de s’inscrire dans une instantanéité, en évolution permanente.


Ce parcours, répondra à différents objectifs :
- Sensibiliser à l’art du conte et de la marionnette, en proposant un moyen d’expression original.
- Favoriser la création en co-construction, dans une écoute et un respect mutuel.
- Développer une pensée critique sur le monde qui nous entoure, et ainsi diffuser un message à caractère philosophique.


Déroulement de l’atelier :
Présentation du projet + présentation avec un musicien de différents contes.
Un temps d’échange et de débat suivra – Qu’est-ce qu’est pour vous le conte ? Comment est-il structuré ? En quoi le conte est-il une arme pour dénoncer ?


Un temps de co-construction :
L’écriture se fera par une approche corporelle. A travers divers exercices, nous travaillerons sur la fluidité des mouvements, l’écoute et la confiance en soi.
Vient ensuite le temps de la prise de parole, par l’intermédiaire du travail descriptif à partir de la thématique (lieu, objets…) qui permet de stimuler l’imagination. De description en description, la structure de l’histoire apparaît et les personnages prennent corps. Il s’agit donc d’une écriture d’un conte collective.


Un temps individuel :
Nous écrirons de manière collective le conte. Et chaque participant rédigera ses observations personnelles, ressentis au fil des séances, peut-être un autre chemin que lui aurait fait prendre au conte, afin de garder celles-ci sous la forme d’un livret. Cette partie se fera en étroite collaboration avec l’enseignant et des temps pourront être utilisés par celui-ci en dehors des séances prévues pour prolonger la réflexion, et développer l’aspect réécriture.


Un temps de transmission :
Nous réfléchirons ensuite à la manière de faire écouter ce texte à d’autres personnes. Afin que tout le monde soit à l’aise, nous réfléchirons à la création en marionnettes des personnages et des décors. Un temps de manipulation s’en suivra, ainsi qu’un temps de mise en bouche du texte. Cette restitution sera faite à destination d’une autre classe ou à une classe d’un autre collège impliqué dans le parcours.


Toutes les séances seront filmées et un montage de ces séances sera donné à l’enseignant.
Interventions (durée totale 14 heures)
Temps de découverte : 2 heures
Temps de pratique: 10 heures Temps de synthèse/ restitution : 2 heures - à une autre classe ou à une classe d’un autre collège impliqué dans le parcours.


Intervenant(s) : Ulrich n’toyo


Niveau(x) concerne(s) : Tous niveaux


Nombre d’élèves concernes par séance : Une classe entière soit 25/30 élèves, travaillant ensemble ou en groupes pendant la séance


Cout global du parcours : 1560 €
Hors frais de déplacement de l’intervenant : en provenance de Rouen


Nombre de parcours / an : Autant que de demandes


Equipements nécessaires Une salle de classe assez grande, libérée de son équipement où on puisse déambuler à 30.


Coordonnées de l’operateur :
Youle Compagnie 137 rue Saint Julien 76 100 Rouen
Kévin-Emeric Théry Administrateur
06.61.52.11.79
Youle.production@gmail.com
Www.youlecompagnie.com

Conventionnée par 

Soutenue par