Membre de la SACD, de la SACEM et de la Maison Des Artistes, Daniel Mayar vit et travaille à Sotteville-lès-Rouen. Formé à l’école d’architecture de Normandie (où il a enseigné comme maître de conférences pendant huit années), architecte DPLG, diplômé de l’Académie Internationale d’Architecture.

 

Daniel Mayar commence sa carrière sous le signe de la peinture et du voyage.

 

Au lendemain de l'obtention de son diplôme d’architecte, il s’installe une année durant à Syracuse en Sicile pour mieux se confronter avec la technique de la peinture à l’huile. La peinture (et l’écriture) occuperont toujours une place importante dans son travail.

Il a exposé et continue d’exposer dans différentes galeries et fondations, notamment à Paris (Galeries Pierrette Morda, Philippe Gand, Le Monde de l’Art ;fondation Coprim…) et à Rouen (galerie Daniel Duchoze, Usine Fromage, festival Art et Déchirure…) ainsi qu’au Brésil (galerie Montezuma à Fortaleza, fondation OBOE, Club Atlantico … )… 

Son travail comprend peintures, installations sonores et/ou plastiques, sculptures, vidéos, musique, écriture et mise en scène…

Il participe régulièrement au festival de Vivacité (festival des Arts de la rue à Sotteville-lès-Rouen). Il anime et a animé des ateliers (des arts plastiques au théâtre en passant par l’écriture), notamment à la Source, Eure (association qui s’occupe d’enfants en difficulté en milieu rural) mais aussi 

 

…pour l’Hôpital Psychiatrique de Saint-Etienne-du-Rouvray, le FRAC, l’Education Nationale, la ville de Canteleu, de Pont-Audemer, l’IUFM, l’association de la Corne d’Or, l’Epide, le Grand Lieu, etc…


A l’Opéra de Normandie/Léonard de Vinci, il a signé la mise en scène de L’homme et son désir, La Création du monde  et des Opéras-minute de Darius Milhaud, il a écrit et mis en scène Je m’appelle Wolfgang Amadeus Mozart, spectacle tous publics pour dix-huit musiciens et un acteur, écrit et mis en scène Flagadapatafla, spectacle tous publics à base de percussions (un hommage à John cage et à Marcel Duchamp). 

 

Il a conçu et organisé les week-ends Collations, nouvelles collations, mini festivals de danse contemporaine pour le Théâtre des Arts/ Opéra de Rouen.

Il a conçu et réalisé les peintures (grotesques) pour le décor des Fire Works d’Haendel.
 

Au cours de différentes expositions à l’Usine Fromage, centre d’art contemporain, il a travaillé comme assistant d’ Annette Messager, Judith Barry et Ian Hamilton Finlay. 
 

Il a réalisé 12345, installation sonore évolutive pour le GPV (grand projet de ville) afin d’accompagner le  chantier de destruction de la barre d’immeuble César Franck sur les Hauts de Rouen. 
 

Il a signé la scénographie des Quatuors du foyer de l’Opéra et de nombreuses expositions à la Maison Des Arts de Grand-quevilly et divers décors… 
 

A l’occasion de l’inauguration de la rencontre du TEOR et du Métro de Rouen, il a écrit et mis en scène pour l’Agglomération de Rouen le TEORatorio , spectacle musical pour huit musiciens et une chanteuse lyrique. 


Il organise et met en scène de nombreuses manifestations autour de l’œuvre de Marcel Duchamp (IUFM,

Hôtel de ville de Sotteville-lès-Rouen, Ecole d’archi, Conseil Régional de Haute-Normandie, diverses galeries et théâtres…), des performances  où il mêle musique, arts plastiques et interactivité avec le public.
 

Il a conçu et réalisé pour Octobre en Normandie Meu Brasil , une installation au Zénith de Rouen comprenant peintures et sculptures, rodas de capoera, abatucada et autres petites formations musicales brésiliennes.


Avec sa compagnie Dans la forêt Hur Ben, qu’il a créé avec Amanda Pinto Da Silva en l’an 2000, il a écrit et mis en scène :  Peur Panique !, théâtre musical franco-brésilien (confrontion break et capoera) ; On est pas obligés d’accepter les histoires toutes faites et d’en faire toute une histoire ! (spectacle interactif jeune public) ; Nature morte et Spectacle vivant  (théâtre); Nouvelles naissances, nouvelles du monde, spectacle itinérant in situ. 

 

Daniel Mayar

Conventionnée par 

Soutenue par