Festival 1,2,3 Contez ! 

Festival du conte chez les habitant.e.s 

Du 20 au 23 Mars dans la Métropole rouennaise 

 

 

 

Note d'intention de l'édition 2019

L’Homme qui plantait des arbres

Pour que le caractère d’un être humain dévoile des qualités vraiment exceptionnelles, il faut avoir la bonne fortune de pouvoir observer son action pendant de longues années. Si cette action est dépouillée de tout égoïsme, si l’idée qui la dirige est d’une générosité sans exemple, s’il est absolument certain qu’elle n’a cherché de récompense nulle part et qu’au surplus elle ait
laissé sur le monde des marques visibles, on est alors, sans risque d’erreurs, devant un caractère inoubliable.

Jean Giono

Le festival

Le festival du conte chez l’habitant.e, par l’habitant.e et pour l’habitant.e est un événement autour des arts de la parole et du langage organisé par la Youle Compagnie.
Cette fête de la parole est avant tout un rendez-vous autour de cette vieille littérature qu’est l’art du conte.
Comme à ses origines le conte a pour vertu de rassembler et de faire voyager l’auditoire par la parole et chacun.e se retrouve dans l’inattendu de son imaginaire.
C’est un besoin urgent dans le vivre-ensemble, d’accueillir l’autre qui vient chez nous.
Et les contes ont une façon à eux de le raconter, s’ouvrir à écouter un conte c’est accepter d’inviter l’étranger.ère et le merveilleux chez soi.
Alors donnons rendez-vous avec notre étranger.ère, avec notre imaginaire qui s’ouvre au voyage. Une petite parenthèse annuelle pour prouver notre humanité.

Dates

Les dates du festival sont du 20 au 23 mars 2019 – Au milieu de l’hiver, alors que le froid continue de toquer à nos portes, nous souhaitons proposer ces moments de chaleur humaine dans l’intimité de notre voisin. Toute cette symbolique et le partage humain qui y sont liés sont quelque chose de fondamental pour nous.

Lieux

Le festival se déroule sur l’agglomération rouennaise – Notre compagnie est implantée sur la ville de Rouen et depuis quelques années particulièrement sur le quartier Grammont. Ce pourquoi ce quartier se présente comme le point névralgique du festival. En outre, nous ne souhaitons pas enclaver ce quartier sur lui-même et souhaitons que les publics circulent, se rencontrent et partagent
ensemble ces moments. Voilà pourquoi nous intervenons dans d’autres villes de la métropole, mais aussi en milieu rural, où l’accès aux cultures est souvent plus difficile par la nécessité du transport et du déplacement en ville.

Politique tarifaire

Le festival est au tarif de 5 euros par personne. 10 euros pour les familles à partir de 3 personnes. Cependant pour certaines personnes dont nous connaissons la situation économique, nous faisons une invitation libre au festival, sans communiquer dessus pour ne pas les discriminer. Nous laissons aussi aux personnes accueillantes la liberté d’invitation. En outre, nous ne souhaitons pas pratiquer la gratuité sur le festival pour réaffirmer que derrières ces temps de rencontres, des personnes travaillent.

Les publics

Les publics sont différents selon les endroits où nous faisons la représentation. En effet nous essayons de proposer aussi des spectacles dans des maisons en milieu rural, dans des quartiers, en centre-ville. Le but est de permettre des rencontres entre les différents publics, les différentes cultures. Les personnes accueillantes décident du format qu'elles souhaitent. Certaines personnes ont choisi d'inviter tout leur immeuble, d'autres des personnes qu'elles croisent régulièrement dans leur quartier ou d'autres ont laissé libres les inscriptions par les moyens de communication de la compagnie. Nous souhaitons créer une mixité dans les publics et de permettre à différents publics de se retrouver dans un même lieu. Le lieu structure culturelle peut représenter une forme d'empêchement pour certains publics, avec le positionnement "ce n'est pas pour moi". Le cadre bâti, ainsi que l'accès à la culture peuvent représenter un frein. Cependant aller dans une maison, un appartement simplifie cet accès. La Youle Compagnie s'est construite dans la diversité culturelle de ses membres. Ce que nous continuons de prôner dans ce festival.

 

 

Déroulé

Soirées en simultané dans 5 maisons : Le jeudi et le vendredi soir les conteur.se.s investissent 5 maisons (par jour), dispersées dans l'agglomération rouennaise élargie. Un repas partagé, où chacun.e apporte quelque chose se déroule après la représentation. L'habitat n'est pas transformé, afin de garder le cadre de la pièce de vie et non de la salle de spectacle. Seules des chaises et de la vaisselle seront apportées.
Bouillon de conteurs : La soirée du samedi nous faisons un bouillon de conteur.se.s. où dans une grande fête accompagnée d’un groupe de musique, nous découvrirons chaque conteur. La soirée se terminera en repas, danse et en possibilité de libre expression sur la scène.

Adhérente 

  • Twitter Social Icon
  • Facebook Social Icon

Suivez-nous sur les réseaux sociaux 

Conventionnée par 

Soutenue par