Texte et mise en scène : Ulrich N’toyo
Interprète et chanson : Virginie Viccaro
Création lumière : Roch-Amedet Banzouzi
Scénographie : Ulrich N’toyo
Chorégraphe : Chrysogone Diangouaya
Construction : Raphaëlle Weber

Chantier : 21 au 26 novembre 2019 (restitution
le 26/11 à 17H) De 14H à 17H au Centre Socio-culturel Simone Veil - Ouverts à tou.te.s -
Informations au 07.69.13.20.29

Le second chantier du projet Monstres aborde la question de notre rapport à la planète. Les ateliers alterneront entre débats et mouvements.
Peut-on dire : que la terre est infestée d’êtres humains ?
On évalue à dix millions le nombre d’espèces animales qui ont vécu. Il en reste moins d’un million. Ce qui signifie que neuf millions ont été éliminées au cours de l’évolution. C’est un phénomène fréquent : les espèces sont éliminées quand elles n’arrivent pas
à s’adapter, à vivre en harmonie avec la nature et à s’intégrer dans un écosystème. L’être humain est-il le pire prédateur ? Nous prenons et nous détruisons. Personne ne peut affirmer que l’humanité sera encore présente en 2100. Si, il y a un animal qui
a toujours su s’adapter c’est la tortue. Nous l’invitons donc à venir nous parler, même si elle est aujourd’hui aussi menacée.

Conventionnée par 

Soutenue par