Crédit photo : Grégory Prélat 

Nous sommes des modèles blanchis par la forme de la pensée unique. Pour effacer notre hier. Pour hypothéquer notre aujourd’hui.
Je vais rester sur la route pour enjamber la mémoire. Pour laisser une trace demain. Mes histoires je les collecte, je les ramasse, je les amasse pour un libre-service de la pensée.
La piste qui rythme mes pas est poussiéreuse, jaune, rouge du sang des miens morts d’épuisement, d’humiliation, du travail forcé, de fatigue. Fatigué de voir ces tonnes de bois qui sont arrachées chaque jour à la forêt.
La piste est un chemin de vie semé d’obstacles qui ressemble à un tunnel.

Je veux aller au bout de cette piste, pour comprendre, apprendre, partager, devant l’immensité de cet univers végétal. Au commencement, il y avait la forêt, puis des animaux monstrueux aujourd’hui disparus, puis vinrent les premiers hommes, ces Pygmées qui semblent être là depuis la nuit des temps. Gardiens des secrets enfouis. C’est auprès d’eux que je retournerai, le coeur rempli d’humilité et les yeux écarquillés. Je reste sur la route !
Ce spectacle est un vrai voyage dans le récit populaire du Royaume Kongo. Il nous faudra donc imaginer l’oiseau le plus rapide capable de parcourir la distance qui nous sépare de Brazzaville la capitale du Congo … Vous aurez besoin de vos souvenirs, de vos rêves, de votre imagination, de votre créativité, de votre culture, de votre capacité d’adaptation.


Bienvenue sur Air MAKANA.

Les dires de la route : récits de collectage 

Spectacle conte et musique

à partir de 12 ans

Adaptable en tout lieu

Durée : 1h

Ecriture et interprétation : Ulrich N'toyo

Besoins Techniques :
2 micros sur pied
1 petite table ronde
1 prise électrique

 

Conventionnée par 

Soutenue par