Un public de 25 femmes allophones (de 16 à 60 ans) habitant dans les quartiers prioritaires de la Politique de la Ville et éloignées de l’accès à l’offre culturelle.

 

Les femmes migrantes sont sous-représentées dans les espaces citoyens à cause d’une maîtrise insuffisante de la langue française. 

Les femmes migrantes désirent accéder à la formation et à l’emploi pour leur émancipation, l’égalité de leurs chances et leur autonomie. 

Les femmes migrantes cherchent une valorisation dans la création de nouveaux liens sociaux et culturels favorisant l’estime de soi.

 

Le groupe cible choisi est le public allophone féminin dans sa dimension hétérogène en terme

d’âges, de cultures, de parcours de vie, de niveau de langue.

 

Langue étrangère pour les unes, langue seconde pour d’autres, il y a plusieurs langues françaises.

Dans le métro, à l’école, dans les services publics, en formation…la langue française est partout.

Pourtant, son usage n’est pas aisé et son apprentissage est souvent un effort d’autant plus qu’il est

trop souvent réduit à des espaces publics. Rares sont les femmes migrantes qui utilisent la langue

française dans la sphère familiale, voire sociale.

 

Tout au long du périple qu’est l’apprentissage du français, il y a un mélange complexe de sentiments vis-à- vis de cette langue du pays d’accueil. Des premières rencontres avec cette langue, parfois douloureuses, jusqu’aux progrès et l’autonomie, c’est avec étonnement que les femmes découvrent leurs capacité d’apprentissage et de communication. Ainsi, par le moyen de cette langue, elles s’emparent de nouveaux espaces : l’espace citoyen, professionnel… qui révèlent une nouvelle facette de leur identité. 

« De la parole, de l’écrit et du geste ! »

Ateliers de création par des femmes allophones

EN BREF....

 

Le Comité d’Action et de Promotion Sociales et la Youle Compagnie dans leurs dimensions sociale, éducative et artistique à promouvoir, fédérer des actions autour de la citoyenneté et de la cohésion sociale.

 

 

Conventionnée par 

Soutenue par