Actuellement il joue dans le spectacle Africa Democratik Room, produit par le Centre Dramatique National de Normandie-Rouen, mis en scène par Bérangère Jannelle. 

 

Il participe également à plusieurs créations de Dieudonné Niangouna (Artiste associé du festival d’Avignon 2013, directeur artistique du festival international de théâtre «Mantsina sur Scène» de Brazzaville).

 

En 2011-12, (reprise en 2015) il joue pour lui dans Le Socle des vertiges présenté au Festival International des Francophonies en Limousin (Limoges), au Théâtre National La Criée de Marseille, au Théâtre des Amandiers à Nanterre, au WIP/la Villette, au Théâtre National de Saint-Quentin en Yvelines, à la Comédie de Reims et au festival Festwochen à Vienne en Autriche. 

En 2013, Il a été l’assistant du dramaturge et metteur en scène Julien Bissila, dans sa création Crabe Rouge  présentée au Festival International des Francophonies en Limousin deux fois en 2013.

En 2010, il représente le Congo Brazzaville aux 6èmes jeux de la Francophonie au Liban dans la catégorie conteur.

 

En 2009, il fabrique des marionnettes et joue dans le spectacle d’ouverture du festival International d’Alger dirigé par le chorégraphe et metteur en scène Kamel Ouali.

En 2008, il met en scène le texte Meyong Meyeme de Henry. J. Leloup, création internationale au Cameroun qui regroupe deux continents et quatre pays. Le spectacle est présenté à l’Institut français et dans d’autres villes du Cameroun. Il est présenté aussi à Caen, Alençon et Cormelles-le-Royal, à Blainville, à Hérouville-Saint-Clair et au festival « Les Africales » en Basse Normandie.

En 2007 Ulrich N’toyo s’installe en France et travaille entre le Congo et sa Normandie d’adoption où il fonde la Youle Cie. Il en est directeur artistique et metteur en scène.

En 2005-2006, il joue dans Banc de touche écrit et mis en scène par Dieudonné Niangouna, présenté au Centre culturel Français de Brazzaville et au Tarmac de La Villette à Paris.

En 2003, avec un troisième luron, Adbon Fortuné Koumbha, ils créent L'espace Tiné à Brazzaville (qui possède sa propre salle de théâtre) et organisent tous les ans Les Rencontres Itinérantes des Arts de la Parole et du Langage (Riapl).

En 2003 Ulrich N’Toyo et Dorient Kaly fondent leur compagnie, Conte Duo et créent leur premier spectacle de marionnettes à fils, Le petit Poucet d'après Charles Perrault. En 2004 le spectacle Les petits prisonniers de la nuit leur ouvre les portes des tournées internationales, notamment au Cameroun (FIADEMS 2005). Ils exportent également leurs ateliers.

Invité par le festival FIADEMS au Cameroun, il devient le formateur de la nouvelle génération de marionnettistes d’Afrique Centrale.

En 2000, il rejoint la compagnie  Nguiri-Nguiri fondée par Julien Mabiala Bissila et Roger Mantsanga, avec entres autres Nafie Bayissa, Dorient Kaly, Simon Moumbounou, et Sorel Boulingui.

Ulrich N’toyo a également travaillé avec Massimo Schuster, Alain Gainzburger, Carlo Brand, Daniel Mayar, François Généreux, Werewere Liking, Désiré Yameogo, Maria Nikenen, Joujou Turenne...


Il a conté (entre autres) par ici, pour les plus grands et les tout petits : 


Festival Globe Théâtre (France, Canteleu)/ 6e Jeux de la Francophonie (Beyrouth, Liban) / Festival du conte de Baden (France) / Festival de la Marionnette de Mirepoix (France) / Festival Contes en Îles (Îles de la Madeleine, Québec) / Festival Mondial des Théâtres de Marionnettes (Charleville-Mézières, France) / Les Tendances Afro à Aubervilliers (France) /  Espace Culturel François Mitterrand (Canteleu, France) / Festival Couleur d’Afrique (Elbeuf,France) / Festival les Boskers (Neuchâtel, Suisse) / Festival «  Parole, Parole » (Honfleur, France) / Festival du livre de jeunesse (Rouen, France) / Festival Passeurs d’Histoires (Baden, France) / Festival Conte en Fête (Poitiers, France), etc.

Conteur, comédien, marionnettiste et metteur en scène. 

Ulrich N'toyo

Directeur

artistique 

Conventionnée par 

Soutenue par